TKMT architectes
ill_perspective_1000x1308.jpg

Bâtiment d'accueil ILL Grenoble

Bâtiment d’accueil Institut Laue-Langevin Grenoble

Moe TKMT architectes + Levitt Bernstein
Moa                Institut Laue-Langevin
Programme    Accueil, réception, bureaux (science, service communication,
service de santé au travail), cafétéria, zone à accès contrôlé
Lieu                Projet Giant, Presqu’île de Grenoble (38), France
Phase            Lauréat du concours, études en cours
Mission Complète
Année            2018 - livraison 2020
Surface          1 400 m² 
Coût               2.4 M €



La ville de Grenoble abrite la source de neutrons la plus intense au monde au sein du réacteur de recherche de l’Institut Laue-Langevin (ILL). Cet institut phare de la presqu’île scientifique fait partie du projet GIANT, Grenoble Innovation for Advanced New Technologies, alliance de 8 partenaires tissant de nouveaux liens entre enseignement supérieur, recherche et industrie. L'ILL souhaite se doter d'un bâtiment d’accueil qui sera la vitrine de son excellence pour le monde scientifique, les représentants politiques et les médias, et qui regroupera des espaces de réception, des bureaux scientifiques, un service médical, ainsi qu'un espace de convivialité et cafétéria. Dans le cadre de la création d'une zone à accès contrôlé autour des installations sensibles, le bâtiment d'accueil devra également assurer la fonction de barrière, en continuité avec la clôture du périmètre sécurisé, ainsi que la fonction de porte d'entrée du site. Autrement dit, ce projet gérera la sécurité tout en présentant une identité architecturale accueillante et différente des bâtiments alentour, permettant ainsi d’identifier l’Institut et son entrée au sein du site commun ILL/ESRF/EMBL/IBS.
Depuis la voie d’accès principale, le nouveau bâtiment, cristallin, joue le contraste avec le réacteur, large volume lisse, opaque et mate. Sa volumétrie sur deux étages prend de la hauteur avec le mur de sécurité à l'arrière et les éléments signaux en toiture. Il présente une longue façade principale cinétique, faite de modules prismatiques vitrés qui décomposent le reflet du paysage de montagnes de la vallée. Chaque module est conçu avec une face transparente et une face opaque, faisant changer la perception du bâtiment selon le point de vue : tantôt le rez-de-chaussée paraît totalement opaque et l'étage totalement vitré, tantôt inversement. La façade arrière, composée de modules de béton reprenant le rythme général de la modénature, est sculpturale et renvoie à l'aspect sécuritaire du bâtiment. L’effet cinétique créé par la façade est le reflet de la recherche scientifique toujours en mouvement. Le bâtiment sera vivant de jour comme de nuit avec les postes de suivi des expériences côté rue, et s’animera au grès du va-et-vient des utilisateurs. Il montrera le dynamisme de l'institut et fera rayonner la Recherche de l’ILL à l’échelle du site.

 


© TKMT architectes