TKMT architectes
mal_pers ext_02_1000x1308.jpg

Centre de la création Euro-méditerranéenne La Valette

À mi-chemin entre l’Europe, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, l’île de Malte est imprégnée d’une identité métissée, synthèse des cultures méditerranéenne et occidentale. Au pied des fortifications entourant La Valette, la capitale,
le Centre de la Création Contemporaine Euro-méditerranéenne a pour objectif de donner une nouvelle vie au site actuellement délaissé, grâce à de nouvelles activités facilitant les rencontres et les échanges.
Le projet fait dialoguer deux mouvements sur le site: celui horizontal d’une nappe d’espace public, ciment spatial du lieu, et celui vertical des volumes qui en émergent. L’espace public fait fonctionner ensemble la plate-forme d’art, la piscine publique existante et l’embarcadère des ferries, créant un pôle d’équipements à l’échelle du quartier et de la ville.
Les bâtiments patrimoniaux du XVIIe, XIXe et début du XXe siècle sont entièrement dédiés à l’art avec des espaces d’expositions, des ateliers d’artistes, un café et une bibliothèque spécialisée. Le nouveau bâtiment en pierre, émergeant de la nappe minérale, abrite un restaurant s'ouvrant sur l’espace public et des résidences d’artistes aux étages supérieurs. Enfin, la partie polyvalente de la plateforme, le pôle rencontre, s’insère sous l’espace public. L’aménagement urbain s’adapte à l’échancrure naturelle du littoral tout en s’appuyant sur des axes forts de la trame bâtie rigide de la Valette. Il redonne ainsi au site son identité d’interface entre mer et ville.

Centre de la création Euro-méditerranéenne La Valette

Moa                NC
Programme    Plateforme de la création contemporaine Euro-méditerranéenne
Lieu                La Valette, Malte
Phase             Projet de fin d’étude
Année             2012
Surface           2 000 m² + 4 000 m² espace public
Coût                NC

 



À mi-chemin entre l’Europe, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, l’île de Malte est imprégnée d’une identité métissée, synthèse des cultures méditerranéenne et occidentale. Au pied des fortifications entourant La Valette, la capitale,
le Centre de la Création Contemporaine Euro-méditerranéenne a pour objectif de donner une nouvelle vie au site actuellement délaissé, grâce à de nouvelles activités facilitant les rencontres et les échanges.
Le projet fait dialoguer deux mouvements sur le site: celui horizontal d’une nappe d’espace public, ciment spatial du lieu, et celui vertical des volumes qui en émergent. L’espace public fait fonctionner ensemble la plate-forme d’art, la piscine publique existante et l’embarcadère des ferries, créant un pôle d’équipements à l’échelle du quartier et de la ville.
Les bâtiments patrimoniaux du XVIIe, XIXe et début du XXe siècle sont entièrement dédiés à l’art avec des espaces d’expositions, des ateliers d’artistes, un café et une bibliothèque spécialisée. Le nouveau bâtiment en pierre, émergeant de la nappe minérale, abrite un restaurant s'ouvrant sur l’espace public et des résidences d’artistes aux étages supérieurs. Enfin, la partie polyvalente de la plateforme, le pôle rencontre, s’insère sous l’espace public. L’aménagement urbain s’adapte à l’échancrure naturelle du littoral tout en s’appuyant sur des axes forts de la trame bâtie rigide de la Valette. Il redonne ainsi au site son identité d’interface entre mer et ville.

 


© TKMT architectes